Mandat de vente

Vous avez pris la décision de mettre en vente votre bien immobilier avec une agence immobilière. Comment ça se passe ?

Pour se faire, vous devez signer un mandat de vente avec une ou plusieurs agences immobilières de votre choix.

Qu’est-ce que le mandat de vente ?

Le mandat de vente est le contrat qui lie l’agence immobilière avec le propriétaire vendeur afin que l’agent immobilier joue son rôle d’intermédiaire. Depuis la loi Hoguet du 2 Janvier 1970, ce document est obligatoire et il doit être écrit, contenir des mentions obligatoires et être signé.

C’est lui qui encadre la relation entre les parties et qui encadre les prestations de service et les missions que l’agent immobilier va réaliser pour le compte du propriétaire à partir de la mise en vente jusqu’à l’acte de vente. De ce fait, il est forcément signé avant la mise en vente de votre bien.

Toutes les mentions obligatoires permettent de formaliser les relations entre l’agent immobilier et le propriétaire vendeur :

  • Désignation du mandant (le ou les propriétaires vendeurs, qui soit des personnes physiques ou des personnes morales), état civil, domiciliation, coordonnées, …
  • Références et coordonnées du Mandataire ( l’agence immobilière), le numéro de sa carte professionnelle, son Assurance Responsabilité Civile Professionnelle et sa garantie financière.
  • La description détaillée du bien concerné, l’adresse et la parcelle cadastrale
  • Le prix de vente hors honoraire de transaction
  • Le montant de la rémunération du mandataire et qui en a la charge, l’acquéreur ? le vendeur ? ou les deux ?
  • La durée du mandat de vente
  • La description des pouvoirs transmis par le mandant au mandataire
  • Les missions et les moyens mis en œuvre par le mandataire pour la bonne exécution de son mandat.
  • Le service de médiation externe en cas de litige.

 

Les différents types de mandat de vente

Il existe quatre types de mandat de vente. Les plus connues sont le mandat de vente simple et le mandat de vente exclusif. Moins connus, le mandat de vente semi exclusif et le mandat co-exclusif sont moins utilisés. Alors quel type de mandat de vente choisir pour votre situation ?

Pour vous aider à répondre à cette question, je vais vous apporter des éléments de réponse chiffrés, puis je vous informerai sur les différents types de mandat.

Quelques chiffres et explications sur l’utilisation des deux principaux types de mandat de vente :

  • Le mandat de vente exclusif représente seulement 15% des biens en vente sur le marché mais concerne 40% des ventes immobilières.
  • Le mandat de vente simple représente 85% des biens en vente sur le marché et concerne 60% des ventes immobilières.
     
  • 77% des biens en mandat de vente exclusif sont vendus dans un délai de trois mois.
  • 55% des biens en mandat de vente simple sont vendus dans un délai de trois mois.

 

 

Grâce à ces chiffres, on peut remarquer qu’un bien en mandat de vente exclusif se vend plus facilement et plus rapidement qu’un bien en mandat de vente simple. Le mandat exclusif est un gage d’efficacité et de qualité. 

Pourquoi ?

Pour comprendre, je vais vous expliquer comment fonctionne ces différents types de mandat.

 

  • Le mandat de vente exclusif

Comme son nom l’indique, avec le mandat exclusif, le propriétaire vendeur offre à l’agence immobilière l’exclusivité des prestations de services pour la mise en vente et la transaction de son bien immobilier.

En d’autres termes, l’agence immobilière mandatée est la seule agence à pouvoir réaliser des actions de mises en vente sur le bien durant toute la validité du mandat. La réalisation de la transaction immobilière se concrétise obligatoirement par l’intermédiaire de l’agence immobilière mandatée, même si c’est le propriétaire vendeur qui trouve l’acquéreur.

Comme vu précédemment, le mandat exclusif est un gage de qualité et d’efficacité. Cela s’explique par le fait qu’une agence immobilière mettra plus de moyen en œuvre lors de la mise en vente d’un bien en exclusivité car pour elle, c’est un investissement certain et à court terme. En effet, dans tous les cas, que ce soit le propriétaire vendeur ou elle qui trouve l’acquéreur, les honoraires de ventes lui sont intégralement dus.

Les investissements supplémentaires sont des prestations plus importantes comme, dans la plupart des cas, la pose d’un panneau, la mise en priorité sur les sites de diffusions, des campagnes publicitaires, une visite virtuelle, …

Pour finir, un bien en exclusivité est vendu à un meilleur prix car du fait qu’il soit proposé seulement par une seule agence fait de lui un bien immobilier rare et c’est connu, ce qui est rare est plus cher. De plus, les clients perdent une arme de négociation car ils ne peuvent pas menacer de passer par un concurrent qui a promis une négociation plus souple par exemple.

 

  • Le mandat de vente simple

Par opposition au mandat exclusif, ici le propriétaire n’offre pas l’exclusivité des prestations de service de mise en vente à l’agence immobilière. En effet, le propriétaire peut également contracter un mandat de vente simple avec une ou plusieurs autres agences immobilières. Le propriétaire se garde également le droit de vendre directement son bien immobilier sans avoir à payer d’honoraires d’agence.

De ce fait, l’investissement de l’agence immobilière n’est pas certain car elle peut investir beaucoup d’argent en publicité et en temps pour finalement ne pas vendre et ne pas récolter les fruits de son investissement parce qu’une autre agence ou le propriétaire a vendu le bien.

De plus, un bien dans beaucoup d’agence incite les potentiels acquéreurs à négocier plus durement le prix du bien, il peut penser qu’un bien dans plusieurs agences a du mal à se vendre ou utiliser le fait qu’une agence est plus souple qu’une autre pour essayer d’arriver à ses fins par exemple.

Dans le cas où le propriétaire réalise la vente entre particulier, il doit obligatoirement avertir du nom de l’acquéreur aux agences avec lesquelles il a un mandat en cours ou eu un mandat qui s’est terminé dans les 24 derniers mois, afin de vérifier que le bien n’est pas été présenté à l’acquéreur par l’une d’entre elle en premier lieu.

 

  • Le mandat de vente co-exclusif

Ce mandat de vente est un mélange entre les deux premiers mandats. Il permet d’offrir l’exclusivité des prestations de service de mise en vente à plusieurs agences préalablement définies avec des honoraires fixes.

Dans ce cas, comme avec le mandat de vente exclusif, le propriétaire ne peut pas vendre son bien sans l’intermédiaire d’une agence immobilière, et comme pour le mandat simple plusieurs agences peuvent commercialiser le bien.

Avec ce type de mandat de vente, les agences immobilières perçoivent un investissement plus certains qu’avec un mandat simple car la concurrence est limitée et elles investiront des moyens de mise en vente à l’image des biens en exclusivité.

Malheureusement, ce type de mandat est très peu connu et très peu utilisé.

 

  • Le mandat de vente semi-exclusif

Ce mandat de vente est appelé semi-exclusif car le propriétaire offre l’exclusivité des prestations de service de mise en vente à l’agence immobilière signataire vis-à-vis des autres agences immobilières tout en se gardant le droit de rechercher directement un acquéreur. Par contre, si le propriétaire trouve un acquéreur par ses propres moyens, il est tout de même obliger de réaliser la transaction avec l’intermédiaire de l’agence immobilière mandatée et de payer des honoraires d’agence réduits comme cela doit être indiqué sur le mandat de vente.

Les agences immobilières voient un investissement certain et à court terme avec le mandat semi-exclusif. De ce fait, elles engageront plus facilement des frais supplémentaires en terme de publicité et du temps de travail.

 

Pour finir, chaque type de mandat de vente offre ses avantages et ses inconvénients. Il n’existe pas une solution meilleure que les autres, mais plutôt une solution qui s’adapte à votre situation et votre projet.

Si vous avez des questions, un projet ? MV Immobilier vous conseille et vous accompagne.